A quoi sert le bilan énergétique d’un habitation ?

Il existe plusieurs cas qui peuvent indiquer la déperdition faisant gonfler la facture énergétique. Par exemple, la consommation énergétique ne cesse pas d’augmenter, la sensation de froid dans une maison malgré le système du chauffage qui est lancé à son maximum. Réaliser un bilan énergétique est donc conseillé afin d’y remédier.

À quoi sert le bilan énergétique ?

Le bilan énergétique est aussi nommé audit énergétique. C’est une étude visant à détecter les déperditions d’énergie dans la maison pour y apporter des solutions efficaces pendant les travaux de la rénovation énergétique. Il ne faut pas confondre le bilan énergétique avec le DPE ou diagnostic de performance énergétique. Même si les 2 visent à réduire les empreintes carbones que la consommation d’énergies fossiles génère et à améliorer des performances énergétiques d’une maison, il existe quelques points qui les différencient. Un DPE est généralement obligatoire pour toutes les transactions immobilières, qu’il s’agisse d’une mise en location ou d’une vente. Un bilan énergétique n’est pas, en revanche, obligatoire, mais il est fortement recommandé. Un DPE attribue, au bien immobilier diagnostiqué, une étiquette énergétique. Un bilan énergétique n’attribue pas ladite étiquette. Il est plutôt un type de bilan thermique.

Comment se déroule le bilan énergétique ?

Le bilan énergétique se déroule généralement en quelques étapes : l’étude approfondie de demeure concernée, la photographie thermique, la détermination de zones où la perte de l’énergie est plus élevée et l’établissement du devis estimatif afin que tous les propriétaires puissent avoir l’idée de dépenses à engager et d’économies qu’ils pourront réaliser après les travaux. Le professionnel s’intéressa tout d’abord à la date de conception, à la disposition, aux matériaux qui sont utilisés pour la construction, etc. Lorsque la maison est étudiée, le professionnel pourra ensuite utiliser la caméra thermique infrarouge afin de détecter les zones où se perd l’énergie. Que ce soient les combles, les fenêtres, les murs, les surfaces sont tous passés au crible. Le thermicien détecte, grâce à cet appareil, tous les points de déperdition d’énergie. Il lui permet aussi de déterminer les problèmes dont vous ne vous doutez pas tels que les problèmes d’humidité, la présence de moisissure, etc.

La différence entre étude thermique et bilan thermique

Le bila thermique est généralement celui qui est établi par un bilan énergétique, étant facultatif. Une étude thermique est aussi une analyse de consommation énergétique de maison. L’étude thermique est aussi une analyse de consommation énergétique de maison, mais elle est obligatoire et elle se réfère uniquement aux constructions neuves. Le bilan thermique est donc effectué sur un bien qui est déjà sur pied alors que l’étude thermique est à réaliser dès la construction de bien immobilier.

Pourquoi faire appel à un courtier en électricité pour son entreprise ?
Comment trouver un électricien facilement?