Comment calculer sa performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) donne des informations sur le climat et l’efficacité énergétique d’un bâtiment ou d’un logement. Aujourd’hui, il est obligatoire de calculer le DPE lors de la vente ou la location d’un appartement ou d’une maison individuelle. Sa méthode de calcul repose sur un procédé simple.

Le DPE : de quoi s’agit-il ?

La durée de validité d’un DPE accompli après le 1er juillet 2021 est de dix ans. Le diagnostic est une expertise réalisée par un diagnostiqueur certifié. Ensuite, un rapport résumant les caractéristiques énergétiques de l’habitat du sujet est rédigé pour déterminer si le sujet est hautement énergivore ou non et s’il émet une quantité exagérée de gaz à effet de serre. Pour ce faire, il est utile de disposer d’outillage et d’un appareil de mesure electrique de qualité. Consultez cette page si vous êtes intéressé. De plus, une copie du rapport doit être envoyée à un acheteur potentiel ou locataire. De nos jours, des normes de performance énergétique sont employées pour guider la construction de tous les logements neufs. La méthode classique pour calculer le diagnostic énergétique consiste à user le simulateur de DPE créé et développé par l’ADEME, que vous déménagiez ou que vous achetiez un logement

Comment le DPE est-il calculé ? 

Est-il possible de calculer soi-même son DPE ? Pour vous faciliter l’estimation, l’ADEME a mis en place des outils de simulation. Le calcul du DPE d’un logement doit suivre la méthode 3CL. Cette dernière permet de classer les logements en étiquettes énergétiques de A à G. Cette étiquette montre la classe du produit, allant du plus économique (classé « A ») au moins économique (classé « G »). En se basant sur la consommation réelle des appareils électriques qui s’y présentent, il est possible de calculer le bilan énergétique d’un certain logement. Il est nécessaire de disposer d’un compteur de marque réelle et d’une bonne installation électrique pour obtenir une mesure électrique authentique. Multiplier le nombre d’heures d’utilisation par an par la puissance des appareils en kWh et prendre la consommation d’énergie du logement au cours des trois dernières années et la diviser par la surface du bien pour obtenir le DPE du logement. Exemple : un logement de 100 mètres carrés consomme 17 000 kWh par mètre carré chaque année. En divisant simplement 17 000 par 100, on obtient une note de consommation de 170 kWh pour l’appartement. Il s’agit d’un classement D. La France a le plus grand nombre de notes D représentées. Le calcul du DPE de son habitation permet de se faire une idée de la performance de l’habitation et offre une bonne occasion d’identifier les projets de rénovation à exécuter pour optimiser l’étiquette énergétique et climatique de l’habitation. L’inspection des installations électriques comprend également.

Comment trouver un diagnostiqueur pour votre DPE ?

Bon nombre de possibilités s’offrent à vous pour choisir un diagnostiqueur DPE certifié, sérieux et local, en contactant surtout un notaire, en demandant conseil à une agence immobilière, et en consultant l’annuaire des diagnostiqueurs certifiés. Avant de prendre une décision, prenez l’avis de plusieurs professionnels et demandez des devis pour pouvoir les comparer. Si vous avez trouvé un professionnel, constatez sur son site web si son certificat de formation est toujours valable. Vous devrez préparer plusieurs documents sur votre logement et ses équipements avant l’arrivée de votre visiteur : une facture énergétique, une assurance de l’entretien de la chaudière, une description immobilière détaillée, etc. Vous recevrez aussi un certain nombre de recommandations chiffrées nécessaires pour améliorer les performances de votre habitation dans le cadre du processus d’évaluation du DPE. C’est un bon point de départ. Souvent, l’amélioration de la ventilation, les travaux d’isolation, le changement de votre système de chauffage, comme le remplacement d’une ancienne chaudière à gaz par une pompe à chaleur, par exemple, sont les opérations les plus courantes. Calculez votre consommation de gaz et d’électricité avec le simulateur de consommation d’énergie pour anticiper votre facture énergétique.

Pourquoi faire confiance à une entreprise d’électricité à Lyon ?
Energie : faut-il opter pour une offre à prix fixes ou indexés ?